• Les militants CGT se sont rassemblés pour défendre le droit à se syndiquer

    Les militants CGT se sont rassemblés pour défendre le droit à se syndiquer

    La CGT s'est rassemblée devant le supermarché du Forum République, mercredi 23 septembre, pour la défense du droit à se syndiquer. Les manifestants ont ensuite participé à un rassemblement à Bourges.

    « On lâche rien ! » Ce mercredi 23 septembre, au matin, les slogans de la CGT résonnent devant le magazin Carrefour market du Forum République. En ce jour anniversaire de la création du syndicat, une cinquantaine de militants vierzonnais se sont réunis, avant de se transporter à Bourges pour participer au rassemblement prévu devant les grilles de la préfecture. Un mot d'ordre, à la suite d'un appel national : « Défendons le droit syndical. »

    L'endroit n'est pas anodin, de l'avis de manifestants. « Nous avons ciblé les endroits où il existe des pressions sur le droits de salariés », dénonce Daniel Angibaud, secrétaire de l'union locale CGT, avant de prononcer un discours pointant du doigt une « liberté de se syndiquer de plus en plus contrainte ». À quelques pas de là, des militants distribuent des tracts aux passants. Sur les feuilles de papier glacé, en gras, un article du Code pénal : « La discrimination syndicale est un délit. »

     
     

    Venue pour soutenir le mouvement, une employée de la grande distribution assure bien connaître cette situation. « Une collègue a été licenciée, sous prétexte d'une faute. Mais elle s'était présentée sur les listes CGT lors des élections des représentants du personnel. Pendant ce temps-là, on est sur trois postes à la fois, on n'a pas d'horaires... »

    « Ce ne sont pas les seules entreprises, poursuit Daniel Angibaud. La pression y est réelle. Mais la preuve difficile à apporter. Il existe des boîtes où le salaires de militants syndicaux est bloqué. » Un peu plus loin, un salarié de la Poste l'affirme. « Il y a une volonté de museler la contestation, pour mettre en place la réorganisation au sein de l'entreprise. La liberté d'expression est mise à mal. Malheureusement, c'est dans tous les corps de métiers. » 

     Source : http://www.leberry.fr/
     
     

     

                                                                                                                                                                                        

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :