• Une centaine de manifestants devant l'hôpital de Vierzon

    De 8 heures à 9 heures, ce mardi 8 novembre, une centaine de manifestants se sont regroupés devant l'hôpital. Certains rejoignent le cortège de Bourges pour 10h30.

    "Desserrer le carcan de la santé". C'est ce qu'a demandé Jean-Claude Houbion, secrétaire de la CGT à l'hôpital de Vierzon, ce mardi 8 novembre au petit matin, sur le parking de l'établissement.

    Devant lui, une centaine des personnes, drapeaux et tracts à la main, étaient là pour solliciter une meilleure qualité des soins ou encore plus de personnel pour travailler dans de meilleures conditions de travail. Parmi elles, des soignants, des syndicalistes, et beaucoup de retraités qui tiennent à leur service public.

    Le syndicaliste a proposé trois solutions : "supprimer la taxe sur les salaires", "l'exonération de la TVA pour l'investissement hospitalier", et "le retour au prêt sans intérêt auprès de la Caisse des dépôts et des consignations".

    "La CGT demande à la direction
    de monter au créneau".

     

    Il exige également l'obtention d'une "dérogation" à propos du périmètre défini pour le le GHT, le Groupement hospitalier de territoire dans le Cher, qui concerne Vierzon. "La CGT demande à la direction de monter au créneau".

    La crainte de voir disparaître le laboratoire de Vierzon avec son activité biologie, et de perdre des radiologues a aussi été rappelée.

    Le député-maire Nicolas Sansu, devrait poser une question à l'Assemblée nationale à 15 heures ce mardi à propos de l'hôpital public.

    Une centaine de manifestants devant l'hôpital de Vierzon


    votre commentaire
  •  

    La CGT appelle le personnel hospitalier et les habitants à se mobiliser

    Les Vierzonnais inquiets pour leur hôpital sont invités à se rassembler à 8 heures demain, mardi 8 novembre, devant l’établissement. Un appel national à la grève est aussi lancé.

     

    Des agents du centre hospitalier risquent d'être en grève, demain, à la suite de l'appel national de CGT-FO-Sud.

     

    La direction nous dit qu'il n'y a pas assez d'argent mais ce n'est pas notre problème.

     

    En plus de cela, la CGT du centre hospitalier appelle le personnel de l'hôpital et de la Noue, ainsi que les habitants, à se joindre à la manifestation demain de 8 à 9 heures, devant l'entrée de l'hôpital, rue Léo-Mérigot. La dernière mobilisation datait du 18 décembre 2015.

     

    Doléances

     

    La mise en stage des contractuels. "Il y a des stagiérisations au compte-gouttes par rapport à l'état budgétaire de l'établissement", assure Jean-Claude Houbion, secrétaire de la CGT à l'hôpital. Il demande la mise en stage au 1er janvier 2017 de tous les contractuels de l'établissement. "La direction nous dit qu'il n'y a pas assez d'argent mais ce n'est pas notre problème." La CGT demande aussi l'augmentation générale des salaires. Et d'ajouter : "Avec le protocole salarial PPCR (*), les hospitaliers sont perdants."

     Le refus du groupement hospitalier de territoire (GHT). "Il faut que la population comprenne que l'hôpital de Vierzon est en danger", pense le syndicaliste. Depuis le 1er juillet, l'hôpital de Vierzon a adhéré au GHT, avec Bourges. Si Florent Foucard, le directeur, assurait cet été qu'"il n'y aura aucun transfert d'activité", la CGT pense qu'"on va vers un seul hôpital dans le Cher. Celui de Bourges est déjà en difficulté. À Vierzon, les aides de l'Agence régionale de santé (ARS) ne suffisent pas." Pour lui, "les changements sont pour l'instant insidieux, en allant piocher dans tous les services pour supprimer des moyens".

      Il pense que "les analyses bactériologiques ne se feront plus à Vierzon mais à Bourges" si la convention est signée aux prochaines instances, et y voit "une des premières conséquences de la mise en place des GHT. On se pose forcément des questions sur une fermeture du laboratoire, l'attente du patient, le coût du transport. Les mutualisations et la mobilité du personnel menacent avec le GHT.

     Davantage de personnel. Enfin, le syndicat "demande des effectifs supplémentaires au chevet du malade. Les soignants sont en souffrance. Ils sont épuisés. Il y a un absentéisme important et des problématiques de remplacement avec des rappels sur jours de repos. Cela a un impact sur les conditions de travail des agents et sur la qualité des soins." De plus, il précise que "le temps d'attente pour les consultations externes est de plus en plus long".

     

    (*) Parcours professionnels carrières rémunérations.

    Christelle Marilleau


    votre commentaire
  • Décès de Josselin BOULAY

    Bonjour à tous.

    C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de notre camarade Josselin, emporté par une embolie pulmonaire ce week-end.

    Josselin BOULAY était membre du bureau de l’UL  et travaillait au CCAS de la mairie de Vierzon. Il était de toutes les manifs, au cul de la voiture, à chanter nos slogans.

    Il avait 36 ans était papa d’une petite fille de 6 ans et pacsé avec Amélie.

    Ses obsèques auront lieu à Gorron en Mayenne(département 53) le vendredi 4 novembre à 11 h 00.

    Des membres de l’ Ul CGT de Vierzon y seront présents et déposeront une gerbe.

    D’autre part , afin d’aider sa compagne et sa fille dans cette terrible épreuve, une quête est organisée à l’Union Locale CGT de Vierzon. Vous pouvez venir le mardi 8 novembre toute la journée au 11 rue Marcel PERRIN pour y déposer vos dons.

    A toute sa famille nos souhaitons nos sincères condoléances.

     

    L’équipe de L’UL


    votre commentaire
  • Bonjour,

     

    Dans le cadre de l’appel national à la grève (hôpital public)

     

    Les agents hospitaliers de la santé seront en grève le mardi 08 novembre 2016  .

    Pour Vierzon un Rassemblement est prévu :

    Devant l’Hôpital de Vierzon, le 08 novembre 2016 de 8h00 à 9h00

     

    Et à participer ensuite au rassemblement devant l’hôpital Jacques Cœur

    A Bourges à 10h30.

    La Santé,  cela concerne tout le monde !!!

    Ci- joint tract de mobilisation et tract de rassemblement .

     

    …….RAPPEL …….

    Rassemblement de 8h à 9h devant l'hôpital de Vierzon le 8 novembre 2016 et 10h30 à Bourges devant l’Hôpital Jacques Cœur

    Venez nombreux il y a urgence de se mobiliser pour l’hôpital public ! 

    La CGT du CH-Vierzon

    tract dispo: http://pastebin.com/z9tQ174N 


    votre commentaire
  • Une centaine de manifestants devant la sous-préfecture

    "Nos pensions une nouvelle fois gelées au 1er octobre 2016, c'est ce que prévoit la commission des comptes de la sécurité sociale", dénoncent les retraités rassemblés, jeudi 29 septembre, devant la sous-préfecture de Vierzon. Il étaient une centaine et auraient apprécié "être plus nombreux".

    "Aucune revalorisation en 2014, seulement 0,1 % en 2015/Il faut remonter au 1er avril 2013 pour retrouver une simple prise en compte de l'inflation. Le Medef, avec le concours des organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, a fait le blocage des régimes complémentaires pour trois ans. Les pensions reculent par rapport aux salaires", poursuit le porte-parole du jour de la CGT, Jean-Claude Touzelet.

    "Aujourd'hui, des milliers de retraités n'ont plus les moyens de se soigner. On ne compte plus les attaques sur les services publics, comme les hôpitaux, la Poste, le transport..."

    Des promesses de François Hollande non tenues

    La CGT revient aussi sur la promesse du Président de la République François Hollande d'une "grande réforme fiscale permettant de réduire le poids de la TVA et de réviser l'impôt sur le revenu pour en faire un impôt véritablement progressif, tombée aux oubliettes comme la quasi-totalité des promesses faites en 2012."

    "Oui, de l'argent, il y en a sauf qu'aujourd'hui, pour les actionnaires, les chiffres vont de plus en plus haut, et les salaires et pensions de plus en plus bas. Il est grand temps d'inverser la tendance et c'est possible, car nous sommes les plus nombreux. Nous devons convaincre que nous pouvons avoir une sécurité sociale à 100 %, un smic à 2.000 euros brut, des pensions à 75 % du salaire".


    votre commentaire