• Une centaine de manifestants devant la sous-préfecture

    Une centaine de manifestants devant la sous-préfecture

    "Nos pensions une nouvelle fois gelées au 1er octobre 2016, c'est ce que prévoit la commission des comptes de la sécurité sociale", dénoncent les retraités rassemblés, jeudi 29 septembre, devant la sous-préfecture de Vierzon. Il étaient une centaine et auraient apprécié "être plus nombreux".

    "Aucune revalorisation en 2014, seulement 0,1 % en 2015/Il faut remonter au 1er avril 2013 pour retrouver une simple prise en compte de l'inflation. Le Medef, avec le concours des organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, a fait le blocage des régimes complémentaires pour trois ans. Les pensions reculent par rapport aux salaires", poursuit le porte-parole du jour de la CGT, Jean-Claude Touzelet.

    "Aujourd'hui, des milliers de retraités n'ont plus les moyens de se soigner. On ne compte plus les attaques sur les services publics, comme les hôpitaux, la Poste, le transport..."

    Des promesses de François Hollande non tenues

    La CGT revient aussi sur la promesse du Président de la République François Hollande d'une "grande réforme fiscale permettant de réduire le poids de la TVA et de réviser l'impôt sur le revenu pour en faire un impôt véritablement progressif, tombée aux oubliettes comme la quasi-totalité des promesses faites en 2012."

    "Oui, de l'argent, il y en a sauf qu'aujourd'hui, pour les actionnaires, les chiffres vont de plus en plus haut, et les salaires et pensions de plus en plus bas. Il est grand temps d'inverser la tendance et c'est possible, car nous sommes les plus nombreux. Nous devons convaincre que nous pouvons avoir une sécurité sociale à 100 %, un smic à 2.000 euros brut, des pensions à 75 % du salaire".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :